Les news du 29 décembre

COMPETITIONS

La Corrida de Houilles – 29 décembre-

De jolis chronos à la Corrida de Houilles. Un parcours de 10km dans une ambiance animée et sous le soleil malgré le froid.Claude Desmarets a atteint son objectif de passer sous les 50 min avec un chrono de 49min14 (28eme sur 81 de sa categorie). Un grand bravo le travail paie !💪.Timothee Desmarets termine 476eme avec un beau chrono de 41min49 💪(8eme sur 18 de sa catégorie).Et mention spéciale pour Luis Guerreiro qui courait en handisport guidé par Sandra Furtak (et Matthieu Marchand en protection derrière car beaucoup de monde et les rues sont étroites !) qui avait pour objectif de passer sous les 1h.Objectif plus que réussi pour Luis car il réalise un chrono de 57min21 (7 min de moins que l’année dernière !!!). Bravo à tous et on attend les CR😀Et merci à Willy pour les encouragements !😃

Voici les CR de Claude Desmarets et Luis Guerreiro (qui courait en catégorie handisport) sur la corrida de Houilles 😃.Merci à eux !

Claude : « Cette semaine la Corrida de Houilles a fait office de sortie du dimanche après-midi….un peu moins reposante quand même.🥵 Cette course très agréable de par l’ambiance qui y règne demeure à mon sens un sacré « attrape nigauds » ! On croit qu’elle est facile, et bien pas du tout!!! Sauf qu’on ne s’en rend compte qu’au dernier tour, le tour superflu dont on se serait bien passé.🤣.Ce qui est sur c’est que je rentre heureuse d’avoir partagé ca avec mon grand fiston et les copains du Tca (Sandra, Luis et Matt) et ravie d’avoir atteint mon objectif secrètement rangé jusqu’alors dans un petit coin de ma tete!


Luis : « Mon fils et la mère viendront pour la 1ere fois me supporter sur une course, les pauvres c’est pas de chance pour eux !!! lol et je serai surveillé de près par mon entraineur de EACPA, Jean-Paul, club d’athlé où j’ai pris une double licence, comme dirait Rambo dans les guignols de l’info ‘’oh putain je vais me faire engueulééééééééééé ‘’ oh yeah A toi Eliane qui nous a quitté ie 28.12.2018 à cause de ce plus grand tueur en série de tous les temps, le cancer, toi qui aimais la vie je te dédie cette course, là où tu es je sais que tu apprécies, je te le fais partager, et c’est grâce à toi que je suis au Triath’Club d’Andrésy.Vous savez quoi ?L’AGENCE TOUS RISQUES DU TCA EST DE RETOUR !!!! OH YEAH, mon objectif est de battre mon record perso de l’année dernière de 1’04’26’’ , Sandra rime avec Barracuda mon pilote, Mathieu dit le Futé pour sa vision orientative de la course pour prendre les bonnes trajectoires et en retrait derrière moi pour servir de rempart protecteur, et je serai Hannibal Smith pour manager tous ce beau monde afin de contrôler ma course.L’organisation nous fait partir 4’ avant les valides, j’en profite pour me mettre immédiatement à fond et quasi dans le rouge, le tout sans être échauffé, la température n’est pas idéale pour moi, mais nous avons un beau soleil.Et donc nous voilà partis, entre le 1er et le 2e kilo, un véhicule de la police municipale, la PM, tout gyrophares allumés et sonnerie hurlante, vient près de nous nous demandant d’arrêter de courir pour laisser la place à la course, au passage j’ai reconnu le colonel Dekker, il a quitté la MP, military police, de l’US Army pour rejoindre la PM de Houilles !!!! ah ah ah sacré Dekker !!!Ben alors Dekker on se promène ? vous êtes à la PM de Houilles maintenant? ça doit vous changer,et oui Dekker nous avons un dossard et nous sommes en handisport, c’est pas encore aujourd’hui qui vous mettrez la main sur l’agence tous risques !!! ah ah ah ah ah .Jusqu’au 2ekm j’ai une moto à moi tout seul qui m’ouvre la route, c’est génial, comme pour les pros, je kiffe !!!!Mon plan d’attaque pour cette course, partir en mode clm, contre la montre, pour être à fond et avoir de l’avance sur mon plan initial, être sour la barre de l’heure, donc 6’au kilo.Barracuda et Futé me dirigent et me guident en fonction des pièges de la route, entre les dos d’ânes et les plaques d’égouts pour ne pas y laisser une cheville, un parcours en boucle à faire 3 fois, et par rapport à l’année dernière je commence à avoir mes points de repère.Tout se déroule à merveille, à chaque km nous sommes en avances sur le plan initial, Sandra et Mathieu m’encouragent à mort, de ne rien lâcher, mais désolé de vous décevoir…Oui j’ai quand même lâché … et plusieurs fois d’ailleurs … le fil d’Ariane qui me retiens à Sandra pour me décontracter les bras, pendant que Mathieu m’indiquant de bien récupérer au niveau respiration, sur le 6e kilo ma vue se brouille mais bon c’est l’effort intense couplé à mon syndrome qui me font des leurs, histoire d’être encore plus aveugle sinon c’est pas marrant quand c’est trop facile, aucun intérêt, c’est mon côté hippique, comme les course de chevaux je me mets un handicap !!!!Sur le dernier passage de la côté au 7’ km, le corps transpire, et je sens que le traitement contre la tention et notamment les méta-bloquants font des leurs, donc j’enlève ma casquette qui jusque-là me protégeait de la lumière direct du soleil au niveau des yeux pour refroidir la tête, j’ai la même sensation que d’être à 40 degrés au Portugal, mais je ne dois rien lâcher sinon Barracuda va me buter !!!! donc je serre les dents pour ne pas me prendre un pain dans la figure même si les 8 et 9e kilo sont les plus lents, je serai tout le temps sous la barre des 6’/kilo, et les derniers 1500 m me semble être une éternité en unité de mesure, cest pas des km mais des quntaux kilométriques !!!! oui c’est une nouvelle unité de mesure métrique que je viens d’inventer !!!!Les centaines de mètres défilent les 10s après les autres, Barracuda et Futé sont au taquets des encouragements.Et c’est la délivrance, la ligne d’arrivée est là et passée, et un temps officiel de 57’21 ‘´soit 7’04’’ de moins que l’année dernière et une vitesse moyenne de 5’38’’ au km.A l’arrivée je suis en état de défonce total à cause des méta-bloquants et chutes de tentions et les étoiles qui vont avec dans mon champs visuel, le 14 juillet avant l’heure. ‘’J’adore quand un plan se déroule sans accrocs’’Un petit clin d’œil à des forçats de la route qui comme moi battent leur records perso, Claude du TCA, Gaëlle et Fabienne du club d’athlétisme d’Andrésy, super les filles.Merci aux organisateurs qui ont pris le soins de nous faire partir en tout sécurité, à ce sacré Dekker de la PM qui n’avait pas remarqué nos dossards, merci au public pour leur encouragements, et aux nombreux coureurs qui nous ont encouragé lorqu’ils me doublaient, merci maman et Natanaël de m’avoir supporté.Et enfin une grande embrassade à Sandra et Mathieu mes 2 guides sur cette course, car sans eux je n’étais rien.