Interview : Sébastien Rouault

Nous vous proposons aujourd’hui l’interview de Sébastien Rouault, parrain de l’aquathlon d’Andrésy 2018, qui se déroulera dimanche 25 mars prochain. Nageur olympique spécialiste du demi-fond, Sébastien possède un palmarès impressionnant comprenant notamment un titre de vice-champion du monde, 2 titres de champion d’Europe et 32 podiums nationaux ! Au delà de ses performances sportives, nous sommes fiers d’accueillir, dans la piscine qui porte son nom, un homme reconnu pour ses qualités humaines.

1)Bonjour Sébastien, alors comment se passe ta retraite sportive ?

Très bien ! Après un temps d’adaptation, j’ai trouvé un nouveau rythme et je profite de cette « retraite » pour faire de nouvelles choses

2) Continues-tu à t’entrainer et à faire des compétitions ?

Je continue à faire du sport régulièrement et je joue au Water Polo en club … mais ma pratique n’est plus orientée vers la compétition. Aujourd’hui, c’est 100% plaisir et détente

3) Comment es-tu arrivé dans le milieu du sport ?

Tout d’abord grâce à mes parents qui souhaitaient que j’apprenne à nager. Ensuite, le sport était aussi un très bon moyen de canaliser mon énergie !

4)A partir de quand as-tu décidé de t’y consacrer complètement ?

C’est un cheminement progressif… disons que la première étape a été l’intégration de la Section à horaires aménagés au Collège Marcel Roby.

5) Que retiens-tu de ces années de haut niveau ?

Beaucoup de plaisir à m’entrainer, à voyager et des rencontres

6) Tes meilleurs souvenirs dans le sport ?

C’est difficile de résumer en quelques lignes… Il y a eu bien entendu les podiums dans les grands championnats, mais aussi mes 5 années passées aux Etats-Unis, les voyages pour les compétitions en Chine ou en Australie et surtout toutes les rencontres que j’ai pu faire.

7) Les moins bons ?

Les moins bons concernent les Jeux : 2008 quand je ne réalise pas les performances attendues à Pékin ou 2012 quand je rate la qualification pour Londres

8) Ton histoire est liée à celle d’Andrésy puisque nous sommes fiers de nager dans la piscine qui porte ton nom. Connaissais-tu la ville avant cette date et comment as-tu réagis lorsqu’on t’a proposé de donner ton nom à la piscine ?

En tant qu’Yvelinois, je connaissais bien Andrésy surtout que nous avons des amis qui y habitent. J’ai été tout d’abord surpris et très content !

9) Tu seras le parrain le 25 mars prochain à Andrésy de notre aquathlon jeune. Quels conseils peux-tu donner aux jeunes qui vont courir ?

De prendre du plaisir !!! C’est le moteur de la performance

10) Plus généralement, quels conseils peux-tu donner à un ou une jeune qui souhaite performer et s’orienter vers de la compétition ?

C’est un choix qui ne peut pas se faire à 50%. Pour faire de la compétition, il faut un engagement complet et surtout de la patience. Les résultats prennent du temps à se construire.

11) C’est quoi le plus dur dans le sport de haut-niveau selon ton expérience?

Dans mon expérience, c’est de vieillir. Quand on commence le sport, on est entouré de pleins de copains. Au fil des années, il y a de l’écrémage et on se retrouve vite isolé. A 22/25 ans, on se sent déjà vieux ! Cette expérience est sans doute différente dans les sports collectifs.

12) Ton frère Gregory est également un ancien sportif de haut-niveau en course à pied puis en triathlon. Le sport c’est une affaire de famille chez les Rouault ?

On aime clairement le sport dans la famille et nos parcours respectifs nous ont aidé à aller plus loin. On peut remercier nos parents qui se sont toujours rendus disponibles pour nous accompagner.

13) On m’a dit que tu courrais pas mal, tu n’as jamais eu envie de te lancer sur un triathlon ?

Je courrais bien jeune… j’ai maintenant pris quelques kilogrammes qui me pénalisent ! Pour le triathlon, c’est certain que je vais tenter l’aventure un jour ou l’autre

14) Un petit mot pour motiver les jeunes avant l’aquathlon ?

Prenez du plaisir et nagez vite !

 

Interview futile :

-Ta devise : Toujours prendre du plaisir

-Ta série favori : 60 x 50 allure de course 1500/80 avec départ 50 puis 55 puis 60

-L’entrainement que tu détestes : les entrainements après une grosse séance de musculation

-Ton sport favori : La natation

-Ton triathlète favori : Mon frère

-Ton film préféré : Le dernier que j’ai aimé … La forme de l’eau

-Ton album favori : Kings of Leon

-Ton livre préféré : Le dernier que j’ai aimé… La vérité sur l’affaire Harry Quebert

-Ton plat favori : Rôti avec gratin et haricots verts

Merci Sebastien 🙂

Rendez-vous dimanche pour l’Aquathlon d’Andrésy : Informations