Embrun 2019, c est le 15 août

Toutes les dates et infos sur les triathlons à venir
Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Embrun 2019, c est le 15 août

Message par M@tthieu M » 11 oct. 2018, 22:00

Le sujet est ouvert. Qui fera plus fort que Monseignor en 2019 ? :lol:
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Avatar de l’utilisateur
coach_alain
Messages : 3142
Inscription : 08 sept. 2005, 19:42

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par coach_alain » 12 oct. 2018, 07:10

Avec des gros soucis entre l'organisateur et la fédération.
Espérons que l'épreuve survivra.
Pour ce qui est de ton challenge Matthieu, je vous déconseille de le tenter :D
C'est très beau mais tellement dur pour les nerfs des suiveurs :D
Mais quelle épreuve !!!!!!!

Avatar de l’utilisateur
numerobis
Messages : 1035
Inscription : 26 juil. 2013, 12:31
Localisation : conflans place de chennevieres …enfin pas loin

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par numerobis » 12 oct. 2018, 10:20

je confirme c est dur et tres epuisant

mais c est tellement beau ...

si t as la chance de trouver un pilote de moto fonce !!!!!c est trop bon


moi je vois juste un embrun 2020.....

Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019 et 2020

Message par M@tthieu M » 03 juil. 2019, 00:37

Embrun 2019 :
Format XL :
Matthieu M

Embrun 2020 :
Format XL :

Format M* :

*Pour celles et ceux qui veulent faire le M en 2920, les inscriptions sont en général début décembre et c est plein en 8 jours
Dernière édition par M@tthieu M le 03 juil. 2019, 23:49, édité 1 fois.
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Avatar de l’utilisateur
emmanuel
Messages : 893
Inscription : 20 sept. 2014, 07:14

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par emmanuel » 03 juil. 2019, 12:10

2929? Serieusement?

Envoyé de mon SM-A320FL en utilisant Tapatalk


Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par M@tthieu M » 03 juil. 2019, 23:49

Corrigé 😂C est 2020
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Avatar de l’utilisateur
PaTri
Messages : 2564
Inscription : 22 août 2007, 10:28
Localisation : Jouy Le Moutier

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par PaTri » 04 juil. 2019, 13:35

Je refais Embrun, si et seulement si je suis capable de faire 8h40 sur le parcours vélo en roulant seul.
Test à effectuer l'année prochaine vers le mois de juin 8)
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer

Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par M@tthieu M » 05 juil. 2019, 00:45

Tu ne le referas jamais alors :lol: :wink:
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019 et 2020

Message par M@tthieu M » 07 août 2019, 23:29

Je mets la liste à jour pour le tracker :wink:
Embrun 2019 :
Format XL :
Matthieu M
Asdine

Anciens Tca :
Didier P
Mounir

Format M :
Camille
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Rui
Messages : 82
Inscription : 18 oct. 2018, 17:44

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par Rui » 09 août 2019, 17:07

Les noms de famille STP Matthieu


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par M@tthieu M » 11 août 2019, 21:18

Mounir Naoua et Didier Petit. Asdine Aissiou et Matthieu Matchand
Je ne connais pas le nom de famille de Camille
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Rui
Messages : 82
Inscription : 18 oct. 2018, 17:44

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par Rui » 11 août 2019, 21:54

Merci


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par M@tthieu M » 18 août 2019, 15:20

Bravo à Camille pour son premier M d Embrun avec une gestion de chef en terme de chrono 😎Bien joué 😍

Avec Asdine, une prépa de 3 jours d avant course au top pour arriver dans les meilleures conditions le jour J.
Et tous les 2 finishers en 16h45 pour moi après un chassé croisé d anthologie 😎 Canon surtout après avoir bouclé l IM Nice un mois et demi avant 😎

Je laisse la main pour l ouverture de la starting liste 2020 de l Embrunman 😏 J y serai, c est certain mais soit en participant ou supporter, les supporters étant essentiel pour faciliter la réussite.
Merci à Sandra, Julien Bernard et Alexi de l athlé pour les encouragements au top toute la fin de journée et mention spéciale à Sandra qui nous a accompagné jusqu'à la dernière ligne droite de la finish line et qui a assuré le live pour le TCA 😎 Après l arrivée, c est toujours un calvaire pour retrouver les supporters quand on est explosé et avec toutes les grilles, ça reste le point frustrant d'Embrun. Sinon, tout le reste est fantastique 😍😍😍
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Avatar de l’utilisateur
M@tthieu M
Messages : 3835
Inscription : 08 oct. 2006, 20:12

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par M@tthieu M » 25 août 2019, 21:53

Voici le compte rendu de mon quatrième Ironman de Nice et de mon troisième Embrunman :D

17 juin 2019 – 21h35.
Dans 13 jours, c'est le départ de l'ironman de Nice. Je sais que je suis prêt mais je sens que j'ai envie de plus que cet ironman que je vais faire pour la quatrième fois, 5 ans après ma dernière participation :wink: Oui, c'est Embrun qui m'attire :shock: et 10 ans après une première tentative de réussir à le doublé, j'ai envie d'y retourner après Nice. :lol:
C'est parti avec une inscription validée en quelques clics et la réservation d'un hôtel aux Orres :D . La motivation se décuple d'un coup pour Nice. :twisted:
Y aller seul m'embête un peu mais je pense bien motiver une ou 2 personnes pour m'accompagner après Nice... :wink: :wink: :wink:

30 juin 2019  : 18h34
Ironman de Nice bouclé en 12h04 :D :D :D , course raccourcie de 10 km mais le plus dur Nice des quatre éditions courues avec la canicule :shock: . Heureusement que l'expérience de 6 triathlons sous le cagnard m'ont permis de gérer dès le début la lutte contre la déshydratation. :) Je finis frais le tri avec une allure plus rapide sur les trois derniers kilomètres du marathon 8) . On est tous finishers, c'est top et ma sparring Sandra finit son premier ironman après la mésaventure de sa vie dans le parc à vélo. :shock:
Mon oubli de mes bidons dans mon sac d'affaire personnel :lol: :lol: dont je me suis aperçu au bout de 500 mètres de natation :shock: est anecdotique. Le premier ravito était heureusement à 15 km et j'ai bien bu à la sortie de l'eau. :twisted:

5 juillet 2019 : 20h39
barbecue du club puis discussion. Asdine décide de participer avec moi à Embrun. 8) C 'est top car il est aussi motivé que moi et aime les défis de fou. :wink:

10 août 2019
Je décide de partir dans les Alpes 5 jours avant la course pour m'habituer à l'altitude et prends une location à 1300 mètres d’altitude :x . Ce paramètre est important :wink: car l'Embrunman se situe entre 850 mètres et 2300 mètres d'altitude :shock: . Je n'ai pas fait de préparation spécifique de montagne à part le stage de Grimaud. Je décide donc de faire un col à J-4 pour réhabituer mon coup de pédale :wink: . Ma sparring étant en vacances dans le coin, nous décidons de monter le col de la bonnette, le plus haut col d'Europe qui culmine à 2800 mètres, avec 1500 mètres de dénivelé positif :shock: . Quitte à faire un col, autant en faire un qui sera mémorable et il l'a été :lol: . Nous sommes montés tranquillement dans cette montée plus difficile que l'Izaord dans des paysages magnifiques :D . Pas de douleurs qui apparaissent en montée et le souffle plutôt bon.C'est bon signe. 8) La descente qui dure 30 minutes se passe aussi plutôt bien malgré es nombreux lacets, ce qui me rassure pour la course car pas d'appréhension dans la descente. :D :D :D

J-3. Je rejoins Asdine le lundi aux Orres et sa super family pour une soirée. Test natation pour s'imprégner du lac et de l'ambiance :D . Ses super fans rejoignent ensuite Paris le mardi matin (fin des vacances :cry: ) et nous rejoignons nos quartiers à l'hôtel Les trappeurs, notre quartier général où nous peaufinons la préparation en allant flaner au village pour acheter le ravito, une reconnaissance du lac, derniers réglages des vélos. On est très sérieux aussi sur la nourriture avec des pattes cuisinées par Asdine dans les cuisines de l’hôtel gentiment ouverte pour nous. 8)
On rejoint le 14 août Mounir au parc à vélo et nous rencontrons Didier Petit. Un selfie s'impose, ça booste de se retrouver avant la course. 8) 8) On dépose nos vélos vers 17h avec Asdine après un dernier graissage par le vélociste du coin. Un pot de l'amitié avec Mounir puis on rejoint l’hôtel pour la pasta party. 8)

15 août 2019 : 3h15 du matin
le réveil sonne. :shock: Avec Asdine, on prépare les bidons, on rejoint le petit déjeuner puis direction le départ. On part légèrement tard et je la laisse pour aller au parc à vélo si je ne trouve pas de place pour gonfler les vélos et s'installer. Je trouve une place dans la route principale et le rejoins rapidement au parc. Je croise Mounir qui court en sens inverse de moi car il a oublié sa pièce d'identité dans son appart :shock: qui n'est qu'à 1 km du départ heureusement. J'arrive au parc à 5h25, 5 minutes après Asdine qui a commencé à gonfler mes pneus avant les siens. On reconnaît le côté bienveillant du bonhomme. :wink: Il est déjà 5h30 quand es vélos sont gonflés. On paufime rapidement l'aménagement de la caisse. :lol: J'ai trop d'affaires et de sacs à dos mais j'arrive à tout ranger. Le sac à dos est pratique pour l'après course quand t'es crevé pour porter les affaires... :wink: Petite pause technique sans trop d'attente car la plupart des gars et filles sont déjà au bord du lac. Mounir m'attache la combi et nous rejoignons la ligne de départ. Je me mets comme prévu en 5ème ligne.
6h00 : claping, les frissons et go, c'est parti. :twisted: :twisted: Sans trop de bousculade au départ, je me retrouve dans un paquet dans lequel je suis gêné pour nager. Je passe prêt de la première bouée à côté de laquelle certains brassent. :shock: Au s cours, ça m'agace un peu mais les gars paniquent dans le noir...
A partir de la bouée derrière le bout de la digue, je prends mon rythme et un peu l'eau dans mes lunettes car j'ai pris la paire qui fuit. Même au neuvième ironman, on arrive à mélanger le matériel... :lol:
Premier tour bouclé souple et le deuxième se passe plutôt bien. Je ne cherche pas à nager vite pour économiser au maximum l'énergie car je ne sais que trop que la journée est longue.
Je finis la natation en 1h18min, dans les temps de d'habitude quand je ne mets pas trop de bras et je sors de l'eau très frais. 8)
Au parc, je me change complètement et met un cuissard vélo pour la première fois. Cela change la vie sur le vélo et je conseille cette option pour Embrun quand on part pour 9 heures de vélo. :shock:

8min30 pour se changer complètement, je n'ai pas trop perdu la main en transition et c'est parti pour 188 km de vélo. La première côte arrive très vite. Je la monte lentement par rapport aux autres concurrents mais je préfère ne pas piocher au début du vélo.
Le premier tour de vélo se termine en 1h50min 8) . Pas de douleur et j'utilise beaucoup le prolongateur sur les parties plates et descendantes. C'est très utile à Embrun aussi finalement. :wink:
Lé vélo se passe à rythme régulier dans l'approche de l'Izoard. Le paysage est toujours aussi bluffant. :D
J'attaque l'Izoard moins fatigué que d'habitude et je le monte en 1h31 sans trop de difficulté avec mes deux pauses traditionnelles à Arvieux pour remplir les gourdes et dans le troisième virage après brunnisard :wink: pour m'étirer et repartir (l’extérieur du virage est plat pour pouvoir repartir).
Je prends mon ravito perso rapidement, bois ma gourde préparée, croque un morceau de gatosport, enfile mon coupe vent puis redescend direct. Il est 12h35. :D J'ai 35 minutes d'avance sur les temps limite, tout va bien d'autant que je n'ai pas mal au ventre, ni aucun signe de crampes. 8)
Dès le bas de l'Izoard, on sent un fort vent de face. Appuyés sur les prolongateurs, je double beaucoup de concurrents scotchés par le vent. Je passe les Vigneaux en moulinant puis arrive à Pallon, mon calcaire. Le 11-28 derrière est un peu juste et je finis en force et en zig zag sur les 800 derniers mètres. Les gens encouragent comme des fous dans cette côte et ça fait du bien. 8)
Le vent souffle toujours fort mais j'avance plutôt bien toujours sur les prolongateurs quand je peux. La montée et Réallan puis les raidars sur le retour d'Embrun me font mal aux pieds qui commencent à chauffer mais ce n'est rien à côté de Chalvet, le diable de côte qui arrive. En plein soleil, je vais mettre 40 minutes pour la monter avec une pause dans la partie la plus raide pour éviter de cumuler trop de fatigue et préserver un peu les jambes :wink: . Du coup, arrivé au sommet, je ne m'arrête pas au ravito et gère la descente dangereuse doucement jusqu’au parc à vélo. C'est l'expérience d'Embrun qui permet d'arriver ua mieux à la fin du vélo et s'économiser. 9H06min de vélo, je suis content :D car j'a toujours 30 minutes d'avance sur les délais et je sais qu'un marathon en 6h30 me permet d'aller au bout :shock: , d'où une certaine sérénité car je mets 6 heures en général au marathon  :wink:
Dans le parc, je croise Fabien Madigou, ancien du club qui couvre l’événement. Je parle un peu avec lui et ça fat toujours du bien d'échanger avec quelqu'un qu'on connaît. 8) Quelques petites photos souvenirs et un change complet plus tard, me voilà reparti pour un marathon au bout de 8 minutes de transition, affaires bien rangées dans la caisse sous la chaise pour faire plaisir aux arbitres. :lol:
Sorti du parcs à vélo, au bout de 500 mètres se profile le premier ravito et je vois tout de suite la saint yorre. :D Eau salvatrice qui m'a sauvé l'an dernier au 14ème kilomètre où j'étais presque mort :lol: , je décide de tourner à ce liquide dès ce ravito accompagné de tomates salées qui me donnent envie. :D Je repars vite et me met à courir, ce qui change pour une fois. L'allure tourne entre 7min30 à 8min au kilo car il fait chaud et je préfère garder des forces pour la fin de course. Arrive le second ravito au bout de 3 km, jee réitère saint yorre et tomates accompagné d'un tuc. Il est 18h00, envie de salé... et c'est parti pour la côte de 1,5 km avant le centre ville. :shock: Je marche rapidement et ça va plutôt bien. Le centre ville est plein de supporters et de touristes qui encouragent. 8) Je me force à courir car ça monte un peu et je croise Juju Bernard en haut du centre ville :D :D . Quel plaisir de le voir à ce moment là car c'est un des plus durs moments sur la course à pied malgré tout. :wink: Descente vers la Durance en courant puis sur le retour vers le parc à vélo, je croise Asdine, :D Ouf il a passé les délais natation/vélo :D , mais il me dit qu'il n'est pas bien :cry: Je rejoins le parc à vélo avec mon train train habituel et je me fais beaucoup doublé par des concurrents qui finissent leur course mais m'applique à rester dans ma course :wink: car je sais qu'il me reste encore 4 heures de course :shock: . Premier tour bouclé en 2h06, pas de douleurs particulières, ni fatigue intense. 8) J'ai toujours 30 minutes d'avance sur la barrière horaire, je suis plutôt confiant pour la suite mais reste prudent :wink: . Au départ du second tour, j'entends le speaker annoncé l'arrivée de Didier Petit. Je suis content pour lui et n'en reviens pas qu'il m'est pris 28 kilomètres... Il est fort le bougre. 8)
Au ravito km 18, je croise Alexis du club d'athlé qui m'encourage comme un chef 8) . Cela rebooste. :D
Je passe le centre ville en collectant l'énergie des encouragements, redescend puis remonte vers le ravito intermédiaire -le parcours est un vrai serpentin- . Arrivé sur le ravito, je vois ma sparring Sandra :D , ce qui me redonne de l'énergie pour finir le deuxième semi :twisted: :twisted: car je suis pile à la moitié du marathon :shock: . Je suis obligé de finir sinon elle ne s'inscrira jamais à cette course de fou. :lol: :lol: :lol: 30 minutes plus tard, je la croise de nouveau le long de la Durance et elle me dit qu'Asdine a repris des forces revient rapidement sur moi 8) . Effectivement, 10 minutes plus tard, un avion nommé Asdine me laisse sur place avec une petit tape amicale et double tous les coureurs encore en piste :shock: :shock: . Je continue mon rythme de sénateur et finit le deuxième tour en 2h01 :D . Je vais chercher ma frontale dans ma caisse puis repart sur mon tour préféré qui se fera au calme de l'obscurité :wink: . J'arrive à courir maintenant sans m'arrêter et très peu au ravito ,Juste avant la côte, je revois ma sparring avec toute sa famille et des amis. :D Que c'est top de voir les supporters connus sur le parcours 8) 8) . Il ne peut plus rien m'arriver car je n'ai jamais été aussi bien à pied à Embrun :D . Passage du centre ville avec l'ambiance de soirée et le tamtam. 8) 8) Canon 8) Puis j'arrive au fameux ravito intermédiaire :wink: . Il me reste 6 km. 8) J'entends une bénévole parler d'un concurrent qu'elle a laissé repartir et qui ne tenait presque plus debout :shock: . Cela la rassurait qu'il soit avec 2 gars... Je repars du ravito et reviens rapidement sur les trois gars et là, je m'aperçois que c'est Asdine :cry: qui est dans le très très dur :shock: Deux, trois mots et je continue à courir. Fidèle à lui même, Asdine se colle derrière moi durant 500 mètres 8) puis me laisse filer car l'objectif est de terminer :wink: Au demi tour vers l'arrivée, je me sens de mieux en mieux et je sais que je vais boucler mon troisième Embrunman, que du bonheur. :D :D :D Je me fais donc le plaisir de finir les trois derniers kilomètres en accélérant :wink: et je double une trentaine de concurrents qui marchent tous maintenant :D .

22h43
A 300 mètres de l'arrivée, Sandra est encore là pour nous attendre avec Asdine. Elle pensait plutôt voir Asdine arriver avant moi. Un check de good job d'avoir réussi à finir avec ma sparring. :D :D :D Je lui dis qu Asdine n'est pas au mieux. Je lui passe ma frontale et elle file le chercher le long de la Durance pour assurer le coup. :wink: Le marathon va se finir en 5h49min 8)
Je savoure les 200 derniers mètres de la ligne droite et aperçoit les 16h45 sur l'arche d'arrivée :D :D pour cette troisième éditions terminée du nouveau parcours 8) 8) 8) et m'applique pour la photo finish à lever les bras :lol: :wink:
J'attends ensuite Asdine qui arrive en 17h00 et réussit comme moi le doublé Ironman Nice/Embrunman 8) 8) 8) 8)
Nous sommes tous les 2 finishers :D :D :D :D :D Objectif atteint :wink:

Nous filons au ravito car il y a urgence à se requinquer...

Un grand merci à toutes et tous pour vos messages, le suivi et un énorme merci aux supporters sur place :D :D :D
Dommage que l'arrivée soit autant grillagée car c'est difficile ensuite de retrouver les supporters pour fêter l'arrivée dans la foulée :cry:

Epilogue
Déjà 10 jours que c'est terminé et il est sûr que j'y serai le 15 août 2020 :D , en tant que supporter ou concurrent car cette course a un parfum d'authenticité et de magie malgré tout car rien n'est jamais gagné :wink:

Pour finir, merci à Asdine pour ces 4 jours de partage et de sport :D 8)
Nager, rouler, courir : La pêche au TCA !

Avatar de l’utilisateur
guillaume
Messages : 1239
Inscription : 08 sept. 2010, 13:02
Localisation : Dans le dur !

Re: Embrun 2019, c est le 15 août

Message par guillaume » 29 août 2019, 10:24

Bravo Matt et merci pour ce CR ! toujours plaisant à lire ces récits de course 8)
D'ailleurs, ci-dessous le CR de William Mennesson, qui est le vainqueur cette année de l'Embrunman :
https://www.facebook.com/williammenness ... __tn__=K-R

guigui
Dernière édition par guillaume le 29 août 2019, 10:26, édité 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités