Decembre 2012 : Elodie LANDRIEUX

Créatrice de l’école de triathlon au sein du TCA, entraineur, athlète et surtout détentrice du record de chamallows en une bouchée, nous sommes fier de vous présenter ce mois-ci : Elodie Landrieux

Nom : LANDRIEUX
Prénom : ELodie
Surnom : Elo
Age : 29 ans
Taille : 1m68
Poids : Euh 3,150kg à la naissance….bon d’accord 58kg mais dis donc ça ne se demande pas à une fille !!!
Métier : Professeur d’EPS
J’aime : voyager, les surprises, chanter à tue tête dans ma voiture, rigoler, le macdo après les compet, rêver, le hors-piste en snowboard, l’apnée, jouer aux cartes, faire la bagarre pour rigoler, café théâtre, les fruits de la passion, les douches chaudes
Je n’aime pas : les gens 
qui roulent sur la voie de gauche sur l’autoroute alors qu’il n’y a personne à droite, la sonnerie du réveil, les cornichons, que l’on me touche les cheveux
Sport d’origine : Natation
Nombre d’années de pratique du triathlon : 12 ans
Nombre d’années au sein du TCA : 12 ans
Records personnels : Une nuit de 14h, 9 chamallows dans la bouche, rester 6h assise sur une chaise à réfléchir
Plus sérieusement : 1’07 au 100m NL, 1’17 au 100m dos
Un livre : Charlie et la chocolaterie
Un film : Jeux d’enfant
Une série : Friends
Un plat : rôti de porc et pommes de terre au four de ma maman
Une boisson : Mojito
Une destination : La Nouvelle Zélande
Un artiste : Jack Johnson
Une chanson : Femme libérée
Un sportif : Popov

– Peux-tu nous parler de tes débuts dans le triathlon ? 
J’ai commencé le triathlon trop tard à mon goût (seulement en fin de lycée) alors que je tannais mes parents depuis le collège mais je ne pouvais pas tout faire… C’est bien sûr Alain qui m’a donné cette envie d’en faire. Et oui c’était mon prof d’EPS en 5ème. Mon 1er triathlon a été le découverte de La Baule (compet club) où je finis 3ème ! A l’époque j’avais un vélo de course où l’on changeait les vitesses au cadre (un régal lol). Puis j’ai augmenté progressivement les distances dans l’idée de faire un jour un Ironman…

-Pourquoi avoir choisi ce sport ? 
Pourquoi le triathlon ?!? A l’époque je nageais au CNA et je commençais à en avoir marre des carreaux du fond de la piscine et j’aimais courir avec mon papa. Au collège, il y avait l’AS triathlon puis quand je suis arrivée au lycée il y avait une section sportive triathlon. Aimant le sport, le dépassement de soi, les défis je me suis dit que ce sport était fait pour moi. Et en plus c’est un sport que je partage en famille et avec les amis.

-Pourquoi être venu au TCA ? 
Le TCA parce que c’était dans ma ville et mon frère était déjà dans ce club.

– Ton rôle au sein du club ? 
J’ai créé l’école de triathlon au sein du TCA et bien sûr été épaulée par Alain.
J’ai entrainé la partie natation.
Et maintenant, je suis remplaçante s’il y a besoin de moi pour entrainer. Et responsable de l’équipe féminine.

-Peux-tu nous décrire une de tes semaines types d’entrainement ? 
Alors je ne suis pas très régulière dans mes entrainements… Mais cette année je vais essayer en étant présente à tous les entrainements clubs : donc 3 entrainements natation, 3 à pied et le vélo quand le temps le permet.

-Fais-tu souvent des stages d’entrainements ? 
1 stage par an : au début avec le comité des Yvelines en tant qu’entraineur à Argelès et Embrun puis maintenant avec le club à Grimaud !

– Tes objectifs (pro et sportifs) pour 2013 ? 
Sportif : Ironmn de Nice et j’espère d’ailleurs que ça sera prochainement un de mes meilleurs souvenirs sportifs ! Et pour la suite un ironman relais en famille avec mon frère et mon papa et ma maman en pom pom girl photographe!
La D3 chez les filles c’est aussi quelque chose qui me tient à cœur !
Pro : obtenir le diplôme d’éducateur d’aviron et permis bateau fluvial
Sentimental : emménager avec mon namoureux
Loisir : me débrouiller à la guitare (pour l’instant j’ai acquis « au clair de la lune » ;))

– Tes 3 meilleurs souvenirs sportifs ? 
1 : Stage à Argelès école de tri avec Hélène et Sandrine où dès le 1er jour on a eu 3 crevaisons, chaines qui déraillent… Je ne vous raconte pas la panique avec les filles !
2 : Trail blanc de Serre Chevalier l’année dernière
3 : Plongée : voir une tortue, poisson clown et requin dans la même plongée OU le défi Anak Andrésy- Bayonne en vélo

– Ton pire souvenir sportif ? 
Un enchainement de gym pour le CAPEPS à Vichy où je remets mon justaucorps au niveau des fesses juste devant le jury. Un grand moment de solitude qui a bien fait rire Seb et Hélène !!!

– Pour toi quelle est la différence entre le bon et le mauvais chasseur ? 
Le mauvais chasseur : le gars qui a un fusil et qui tire sur tout ce qui bouge.
Le bon chasseur : il a un fusil, il voit un truc qui bouge, il tire. Mais bon c’est un bon chasseur.
On ne peut pas les confondre !!!

Rendez-vous le mois prochain pour une nouvelle interview !

Laisser un commentaire